SAUVETAGE

Identification

Abel Lucie / Fay-sur-Lignon

Commune : Fay-sur-Lignon

Caractéristique(s)

Mode de sauvetage : Alimentation, Hébergement
Type de personnes sauvées : Familles, Personne seule
Commentaire : Lien à faire avec le couple Daniel et Suzanne Curtet. Elle reçu également l'aide de Charles.  

Histoire du sauvetage

Lucie Abel et sa fille Lydie, de foi protestante, tenaient une petite pension de famille à Faye-sur-Lignon, non loin du Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire. Les Rheimses (un couple et leur fille), alors qu’ils fuyaient les rafles de Juifs à Lyon, sont venus se réfugier dans cette pension. Pour cela, ils ont été aidés par un réseau de religieux protestants, notamment les pasteurs Daniel Curtet et Charles Delizy. Lucie Abel était en contact avec ce réseau de sauvetage qui se chargeait de trouver des logements pour ceux qui en avaient besoin. Le réseau travaillait avec une organisation clandestine juive : le « Service André ». D’autres réfugiés juifs, Myriam Rosowsky et son fils Oskar ainsi qu’Else Spiero, trouvèrent eux aussi asile à la pension Abel. Les membres du réseau fournissaient des fausses cartes d’identité afin de permettre aux réfugiés de circuler librement dans la région.

Abel Lucie et sa fille Lydie savaient parfaitement que les réfugiés qui venaient loger dans leur pension étaient de confession juive. Certains de leurs locataires restèrent en contact et lièrent une relation d’amitié avec Lucie et Lydie Abel après la guerre.

Le 28 mars 1988, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Lucie et Lydie Abel le titre de Justes parmi les Nations.

Rapporteur(s)

Témoin(s)

Sauveteur(s)